Qui somme nous ?  |  Nos services  |  Liens utiles  |  Secteurs clés  |  Plan du site  
 Aide à la création d'entreprise
 formulaire unique
 Cadre réglementaire
 Soutien auxinvestissement
 Tanger-Tetouan : Pôle
de compétition
 Ressources Humaines
 Tanger-Tetouan : Un nouveauprojet
 Les grands projets de larégion





 


Aperçu sur le potentiel économique de la Province de Chefchaouen 

La Province de Chefchaouen a été créée par le Dahir portant loi n° 1-75-688 du 11 Rabia II 1395 (23 Avril 1975).La ville de Chefchaouen, tire son nom du mot berbère « Chefchaouen » qui signifie « Cornes » en raison des sommets montagneux qui dominent la cité. Elle a été édifiée en l’an 876 de l’hégire correspondant à l’an 1.471) par Moulay Ali Ben Rachid.

1.1- Situation géographique et relief:

La Province de Chefchaouen, située au Nord-Ouest du Maroc sur la chaîne rifaine, est limitée au Nord par la Méditerranée sur une longueur de 120 Km, au Sud par les Provinces de Taounate, Sidi Kacem, à l’Est par la Province d’Al Hoceima et à l’Ouest par les Provinces de Tétouan et Larache.
La ville se situe à 600 m d’altitude, la structure géologique des montagnes est relativement récente, formée de couches siliceuses et calcaires très accidentées avec des sommets dépassant parfois 2000 m. 

1.2- Climat et hydrographie:
Cette Province est caractérisée par trois variétés de climat:

 

-La zone montagneuse au climat typiquement méditerranéen, pluvieux et froid en hiver et doux en été, avec des précipitations importantes variant entre 800 et 1400 mm/an avec des chutes de neige.
- Un climat semi-aride qui domine la zone côtière avec des précipitations qui varient entre 300 et 400 mm/an. 
- Un climat humide en hiver et sec en été qui règne dans la zone sud avec des précipitations variant entre 900 et 1.200 mm/an.


Ces fortes précipitations offrent à la Province des potentialités en matière de ressources en eau. Elle dispose aussi de plusieurs fleuves dont la plupart sont saisonniers, et certains alimentent les fleuves du Loukos et Ouargha.
Parmi les sources les plus importantes dans la Province, on cite: la source de Ras El Maa (débit : 87-1.406l/s) approvisionnant la ville en eau potable, la source Chrafat (débit : 80-200l/s) et la source de Magou (300-800l/s).

1.3- Superficie et population:
La Province de Chefchaouen s’étend sur une superficie de 4.530 km² avec une densité moyenne de 101 habitants par Km².
Sa population s’élevait à 439.303 habitants, selon le recensement de 1994 dont 42.914 en milieu urbain et 396.389 en milieu rural.
Le total de la population active est de l’ordre de 149.630 habitants.


2- Découpage administratif:

Le découpage communal de la Province est composé de:         

      - 4 cercles:
  + Bab Berred 
+ Bab Taza 
+ Bouahmed 
+ Mokrisset 

 
     - une commune urbaine de Chefchaouen comprenant : 
  + 2 arrondissements urbains 
+ Une pachalik 

     - 33 Communes rurales. 


3- Atouts de la Province: 

Vu les richesses halieutiques de la Province qui dispose d’un littoral sur la Méditerranée sur une longueur de plus de 120 Km, les moyens de substance des citoyens proviennent principalement de la pêche et l’agriculture, et en parallèle à ces deux ressources on trouve également le tourisme, l’artisanat, l’industrie et le commerce. 

3.1- Secteur agricole:
Le secteur agricole représente la principale activité et occupe près de 85% de la population active.
Le statut juridique des terres est principalement le melk (86%) 
Production végétale: 
La céréaliculture constitue la principale culture de la Province et couvre annuellement plus de 50% de la superficie agricole utile (SAU). 
Le tableau suivant présente les principales cultures au cours des deux campagnes agricoles 1999-2000 et 1998-1999: 


Culture 

Campagne 1999/2000 

Campagne 1998/1999

Superficie programmée (ha)

Superficie cultivée (ha)

Superficie programmée (ha)

Superficie cultivée (ha)

Céréaliculture

Légumineuses

Fourrage

Maraîchage

71.150

30.000

7.000

3.000

67.350

29.747

4.630

1.612

65.000

25.000

6.000

6.000

55.850

20.050

4.100

2.500

Il est à signaler que la Province de Chefchaouen occupe la 6ème place sur le plan national parmi les régions productrices de l’ huile d’olive avec une superficie dépassant 32.000 ha dont seuls 15.000 ha sont productifs.

3.2- Forêt: 
La Province dispose d’un domaine forestier important qui s’étend sur 175.000 ha (41% de la superficie totale de la Province). Elle est caractérisée par la variété des essences qui la composent dont les principales sont : le chêne-liège, le sapin, le cèdre et le pin maritime. De ce fait, la forêt participe largement au développement économique et social de la région par les recettes qu’elle occasionne : 7.847.964DH en 1998 contre 3.763.974 DH en 1997 et 4.625.180 en 1996. 
A noter que l’unique massif de sapins « Abies pinsapo » existant dans le continent africain est cantonné dans cette Province. 

3.3- Elevage:
L’élevage occupe le second rang après les cultures. Selon le recensement du cheptel réalisé au cours des mois de Mars et Avril 1999, la Province dispose de : 

  - Caprins : 263.200 têtes 
- Ovins : 89.000
- Bovins : 75.000

Dans le but de développer cette activités, plusieurs mesures ont été prises par l’Etat, notamment: 

  - La création de centres d’amélioration génétique. 
- La promotion de l’élevage bovin à production laitière et de viande. 
- L’acquisition de géniteurs.
- L’amélioration des parcours par l’introduction de la culture des fourrages 
- Appui à l’unité de production du fromage de chèvre.

 
3.4- Pêche maritime:
Bien que la Province dispose d’une longue côte méditerranéenne (plus de 120 Km) allant de Kaa Asras (comune rurale Tizgane) jusqu’ à le C.R. de M’tioua à la frontière de la Province d’Al Hoceima, l’exploitation de ses ressources halieutiques reste cependant très limitée en raison de la faiblesse des équipements d’infrastructure. 
La flotte de pêche du port de Jebha est composée de : 

 

- Sardiniers : 10 avec une capacité de 230 tonnes 
- Chalutiers : 5 avec une capacité de 12 tonnes - Barques : 40 avec une capacité de 45 tonnes 

Ces unités emploient 400 marins. 
La Province dispose également de 11 sites de pêche, dans lesquels quelques 1009 marins avec 400 barques d’une capacité de 656 tonnes pratiquant la pêche artisanale. 


3.5- Artisanat: 
La vocation touristique de la Province fait de l’artisanat un des principaux secteurs de l’activité économique. 
Cette activité compte 26 coopératives dont le capital est de 390.600 DH et 619 artisans. 
Le chiffre d’affaires réalisés en 1998 est de l’ordre de 559.551 DH. 
Le montant des crédits bancaires accordé en 1998 est de 1.156.000 DH (901.000 DH en 1997
La valeur des exportations en 1999 est de 364.176 DH (335.583 DH en 1998) 

3.6- Commerce: 
Le secteur du commerce a connu une évolution ces dernières années. Cette activité se focalise essentiellement dans les centres urbains et ruraux, ainsi que dans les souks hebdomadaires qui sont au nombre de 26. Elle est axée principalement sur la vente des produits alimentaires, des matériaux de construction, des articles vestimentaires et ménagers. 

3.7- Industrie: 
La Province de Chefchaouen dispose de potentialités et des ressources naturelles riches et diversifiées telles celles de la forêt, des implantations fruitières, de la production animale et des minéraux. Malheureusement, ces ressources ne sont pas exploitées, ce qui se reflète négativement sur le secteur industriel et explique sa situation actuelle. 
Nous donnons dans les tableaux suivants quelques données significatives sur le secteur en chiffres (Année 1998):
GRANDEURS ECONOMIQUES PAR SECTEUR INDUSTRIEL DANS LA PROVINCE DE TETOUAN
                                  ( EXERCICE 1999 )

Grand Secteur

Nombre d’établi-ssements

Chiffre d’Affaires

Production

Investi-ssement

Frais de personnel

Effectif

Femmes

Industries Agro-alimentaires

5

3220,00

3356,00

 

748,00

35

2

Industries chimiques & prachimiques

2

478,00

432,00

35,00

177,00

20

1

TOTAL

7

3698,00

3788,00

35,00

925,00

55

3

% par rapport à la Wilaya

2,6

0,1

0,1

0,01

0,2

0,5

0,01

3.8- Tourisme: 
La ville de Chefchaouen dispose dans le domaine touristique de potentialités importantes et diversifiées constituées de monuments historiques, de nombreuses plages et de vastes forêts avec une faune et une flore très variées. 
 

Le secteur dispose d’une capacité d’accueil répartie comme suit:
  - 4 hôtels classés comprenant 175 chambres et 342 lits. 
- 24 hôtels non classés ayant 266 chambres et 562 lits. 
- 1 camping municipal équipé s’étendant sur 23.800 m². 
La Province compte également : 
- 29 restaurants dont 8 du 1er rang, 4 du 2ème rang, 7 du 3ème rang et les 10 autres sont non classés. 
- 69 cafés dont 9 du 1er rang, 7 du 2ème rang et les 53 autres sont non classées. 
 


Le tableau suivant donne l’afflux des touristes et le nombre de nuitées des 3 dernières années : 

Année

Arrivées touristiques

Nuitées touristiques

- 1997

- 1998

- 1999

46.275

46.052

52.281

67.659

71.917

75.917



4- Infrastructure:
 


4.1- Réseau routier:
 

Le réseau routier de la Province est d’une longueur de 741.018 Km répartis comme suit: 
  - Routes nationales (2) : 156,400 km (revêtus). 
- Routes régionales (4) : 186,576 km (12 km non revêtus). 
- Routes provinciales (12):398,040 km (139.070 non revêtus).  


4.2- Télécommunications: 
Le secteur des télécommunications est un atout stratégique, et son développement reste une nécessité absolue pour permettre à la Province d’accompagner les changements récents dans ce domaine. 

Le réseau postal est ainsi composé de :
  - 8 bureaux postaux 
- 20 agences postales. 

Quant au nombre des abonnés au téléphone , il a atteint jusqu’au mois de février 2000, 4.339 abonnés avec une capacité de 7.823.

4.3- Locaux professionnel


5- Formation: 

Les pouvoirs publics ont accordé au secteur de la formation un intérêt particulier, vu l’importance qu’il présente et la mission qu’il remplit dans le développement et la promotion de la Province.

5.1- Enseignement: 
Le tableau suivant présente des données sur l’enseignement dans la Province en chiffres: 

Niveau

Nombre d’établi

Nombre de salles

Nombres d’élèves

- Fondamental

- Second cycle fondamental

- Secondaire

486

  12

      5

1.571

   172

     67

55.879

  6.418

  2.117

5.2- Formation professionnelle: 

La Province compte 4 centres de formation professionnelle d’une capacité d’accueil de 350 places réparties selon les départements formateurs comme suit:

  - L’Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail : 200 places. 
- La jeunesse et sports : 70 places 
- L’artisanat : 40 places 
- l’agriculture : 40 places


Effectif en formation selon le niveau de formation au cours de l’année scolaire 1999-2000

Niveau de

Nombre d’inscrits

Nombre de

formation

1ère année

2ème année

Total

formateur

 Spécialisation

Qualification

64

139

36

111

100

250

2

17

Total

203

147

350

19



Qui somme nous ?  |  Nos services  |  Liens utiles  |  Secteurs clés  |  Plan du site     

Copyright © CRI Tanger 2003